Six nouveaux Partners chez PwC Belgique

View this page in: Nederlands

 

À partir du 1er juillet, six nouveaux Partners entreront en fonction chez PwC. Le département Tax & Legal Services accueille quatre nouveaux associés : Bart Elias (Human Resources Services - HR Law), Philip Maertens (Human Resources Services - Personal Tax Consulting), Xavier Van Vlem (Corporate Tax - International Tax & Transfer Pricing) et Karin Winters (Legal Services - Corporate & Commercial Law). François Jaucot (Consulting - Finance & Performance Management) et Alexis Van Bavel (Audit - Audit Industry) occuperont, quant à eux, leurs nouvelles fonctions de Partners au sein des départements Consulting et Audit. Une femme et cinq hommes d’horizons et d’expertise différents partageant un même objectif : développer leur département et participer à la définition de la politique, de la stratégie et de l’avenir de PwC.

 

Devenir Partner, une question de...

« Oui, une question de quoi ? Croire en soi et surtout mettre à profit les nombreuses opportunités qui vous sont présentées ici. Il n’existe pas de mode d’emploi pour cela », explique Xavier Van Vlem. « Au cours de votre carrière, vous pensez toujours à un moment au partenariat. Mais dès que vous devenez Director, cela se concrétise et il s’agit d’une prochaine étape possible dans votre carrière. Je le vois comme un signe de confiance et une reconnaissance pour ce que j'ai bâti avec mes collègues. »

Un avis partagé à 100 % par Alexis Van Bavel. Pour lui, sa nomination est surtout l’expression de la relation durable qu’il a construite au fur et à mesure avec PwC, ses clients et les membres de son équipe. « C’est une confirmation de la responsabilité que vous avez prise. On peut simplement parler d’une bonne tape sur l’épaule, un signe que vous êtes sur la bonne voie et, surtout, un encouragement à la persévérance. »

Pour François Jaucot, il n’y a pas de secret pour devenir Partner. « Au départ, je ne savais pas si la consultance était un domaine fait pour moi. Je l’ai surtout vu comme une bonne occasion d’apprendre et comme un tremplin professionnel. Le partenariat n’a jamais été une fin en soi pour moi. Au début, j’ai travaillé quelques années pour PwC en Australie. Une expérience enrichissante. De plus, il s’agissait pour moi d’un véritable paradis afin de pratiquer mes hobbys, le surf et le kitesurf,  dans les meilleures conditions possibles. Il s’agit surtout d’un exemple des nombreuses opportunités dont vous pouvez bénéficier ici et de la liberté de choisir votre propre cheminement professionnel. Je considère ce partenariat principalement comme la preuve de la justesse de mes choix, comme une récompense pour moi, mon équipe et nos réalisations. C’est également la confirmation absolue du fait que j’aime mon travail. »

 Philip Maertens tient quasiment les mêmes propos. Selon lui également, tout est question d'aimer son travail. « Je profite chaque jour de la liberté d’agir qui m’est ici accordée sur le plan professionnel ainsi que celle de chercher à atteindre ce qui m’intéresse vraiment. Le contact avec les personnes, tant en interne qu’avec nos clients, est pour moi très satisfaisant et stimulant. Tout comme la créativité dont vous avez besoin pour chercher des solutions pour les clients et le fait que vous agissez de manière multidisciplinaire, qui font que je me sens très bien ici. Il s’agit pour moi d’un élément crucial pour obtenir des résultats. »

Karin Winters est la seule femme du groupe et le partenariat, pour elle, est la preuve qu’une femme peut gravir autant d’échelons que ses collègues masculins. « Je ne me considère absolument pas comme une « femme-alibi » et je n’ai jamais eu cette impression ici. PwC est pleinement conscient qu'à l'avenir, nous aurons besoin de tous les talents nécessaires, y compris des femmes. De nombreuses femmes talentueuses travaillent chez PwC et j’espère qu’elles feront le pas vers le partenariat au cours de ces prochaines années. Cela ne peut que contribuer à un équilibre sain entre les hommes et les femmes. Je ne peux que confirmer ce que mes collègues ont déjà dit. Il s’agit pour moi du résultat de mon parcours ici, mais surtout d’une confirmation que PwC est confiant que mon équipe et moi-même pourrons continuer à contribuer au développement de l’entreprise. Et à ce sujet, la collaboration avec les autres spécialistes est, selon moi, capitale : en faisant cavalier seul, vous ne pouvez pas offrir grand-chose à vos clients et vous ne pourrez pas arriver bien loin. »

« Travailler en équipe », telle est également la devise de Bart Elias. « J’ai débuté ici en tant que consultant et c’était exactement ce que je cherchais. Tant au niveau de la multidisciplinarité que du côté humain. Vous devez être à l’écoute des problèmes de vos clients. Vous cherchez des solutions que vous ne pouvez trouver qu’en collaborant avec votre équipe, mais aussi avec l’extérieur. Pour le reste, accéder au partenariat est une question d’esprit d’entreprise et d’initiative, de déceler les opportunités et de les saisir. »

 

Être Partner, une question de...

Pour les six nouveaux Partners, le plus grand changement inhérent à leur nouvelle fonction est surtout le fait que dorénavant, ils pourront participer aux décisions relatives au développement stratégique de PwC en tant qu'organisation. L’élargissement de leurs domaines commerciaux respectifs ainsi que le nouveau développement et la nouvelle direction de leurs équipes sont, pour eux, la mission la plus importante.

Pour Alexis Van Bavel, le défi majeur réside dans le développement et l’élargissement de la pratique d’audits. « L’objectif est clairement d’agrandir le portefeuille clients. Mais je souhaite également que nos équipes multidisciplinaires fassent en sorte que les personnes en général aient confiance en les informations communiquées publiquement par les entreprises. Et ce, pas uniquement dans le domaine des informations financières mais aussi en matière de gestion des risques et de contrôle interne. Cela signifie également que nous devons continuer à développer nos équipes. J’espère pouvoir inspirer les collaborateurs en tous points et leur fournir la chance qui m'a été donnée. »

« Ces dernières années, les départements Consulting et Advisory ont connu une forte croissance », explique François Jaucot. « Surtout, je souhaite faire en sorte que PwC soit le premier nom venant à l'esprit des directeurs financiers lorsqu'ils pensent à un partenaire de conseil. De plus, je voudrais également faire du département belge un véritable « centre d’excellence » au sein du réseau européen. Je souhaite principalement attirer les bonnes personnes et renforcer notre équipe. Je voudrais également partager mon expertise avec eux afin qu’ils puissent poursuivre leur épanouissement. »

Karin Winters et Bart Elias voient un signal fort dans leur nomination en tant que premiers associés du département juridique. Cela montre également que PwC nourrit les ambitions nécessaires dans ce domaine. « Depuis 2003, le département Legal Services a connu une forte croissance », souligne Karin Winters. « Il constitue une partie non négligeable de PwC. Au sein de la section Corporate & Commercial Law, nous représentons une équipe de 14 personnes et nous serons bientôt rejoints par 3 nouvelles recrues. À l’aide de cette équipe, je souhaite développer davantage notre offre de services et surtout intensifier la fourniture de véritables solutions commerciales. À cet effet, nous disposons de l'expertise nécessaire et avons une grande expérience internationale en ce qui concerne les différents systèmes juridiques. Je souhaite également continuer à mettre l’accent sur l’aspect multidisciplinaire de notre département. Cela cadre dans la stratégie de PwC et il s’agit de l’un de nos atouts ». Bart Elias tient des propos similaires : « Chez nous, au sein du département HR Law, l'accent est mis sur le capital humain, les personnes. Nous sommes aujourd’hui une équipe d’environ 30 collaborateurs. Je souhaite continuer à diriger et encadrer cette équipe afin que nous puissions continuer à améliorer nos relations avec les directeurs des ressources humaines de nos clients. »

Pour Xavier Van Vlem, le défi le plus important réside dans la poursuite du développement du département Transfer Pricing, au niveau européen : « Transfer Pricing est une offre de services en pleine croissance et dont la demande est très forte. La mondialisation a fortement augmenté le commerce international entre entreprises liées. Tout comme la demande de conseil dans ce domaine. Mon ambition est de faire de notre département un centre d’excellence européen. »

De même, le département HR Services au sein duquel Philip Maertens est devenu Partner, a connu une formidable croissance grâce à la mondialisation de ces dernières années. Ses ambitions : la consolidation de la croissance et un renforcement de la collaboration entre les différents départements de PwC. « Je souhaite principalement développer davantage notre équipe de spécialistes. J’ai besoin de suffisamment d’experts afin de continuer à proposer un service de qualité à un nombre de clients en augmentation. Voilà pourquoi je souhaite stimuler la collaboration entre les différents services de PwC afin que nous puissions proposer des solutions encore meilleures à nos clients. »

 

Karin Winters

1967
Master en Droit (KU Leuven)
Chez PwC depuis avril 2004
Partner Corporate & Commercial Law
 

Philip Maertens

1973
Ingénieur commercial (VUB - Solvay)
Master en Fiscalité (VUB)
Conseil fiscal agréé (IEC / IAB)
Chez PwC depuis août 1997
Partner -HR Services - Personal Tax

Bart Elias

1973
Avocat
Master en Droit
Chez PwC depuis janvier 2000
Partner HR Law
 

Alexis Van Bavel

1969
Ingénieur commercial (UCL - LSM)
CEMS Master (Community of European Management Schools)
Réviseur agréé IBR / IRE
Chez PwC depuis septembre 1994
Partner Audit - Industry
 

François Jaucot

1971
Ingénieur commercial (FUcAM)
Master en Business Law  (FUcAM))
Chez PwC de septembre 1995  à 2003,  et à nouveau chez PwC depuis février 2010
Partner Consulting - Finance and Performance Management
A travaillé pour PwC Australia (Sydney) de 2001 à 2002
 
 

Xavier Van Vlem

1972
Master en Droit (Universiteit Gent)
Master en Business Administration (PUB - Vlerick Leuven Gent Management School)
Chez PwC depuis 1996
Partner International Tax & Transfer Pricing Services